Exposition

UNTOLD STORIES

Peter Lindbergh
Du 08 oct. au 18 déc. 2022
Image
Karen Elson, Los Angeles, 1997. Peter Lindbergh (courtesy Peter Lindbergh Foundation , Paris)
Image
Karen Elson, Los Angeles, 1997. Peter Lindbergh (courtesy Peter Lindbergh Foundation , Paris)
Karen Elson, Los Angeles, 1997 © Peter Lindbergh

"Untold Stories" est la dernière exposition organisée par Peter Lindbergh lui-même peu de temps avant sa disparition en septembre 2019 pour le Kunstpalast à Düsseldorf (février 2020).

Né en 1944 et élevé à Duisburg, le photographe allemand a passé deux ans à travailler sur la constitution de cet ensemble de 140 photographies qui offrent une vue générale sur son œuvre, du début des années 1980 à nos jours. Cette exposition, réalisée à l’origine pour le Kunstpalast de Düsseldorf et présentée fidèlement pour la première fois en France, met en valeur l'approche très personnelle de ce maître envers son travail.

« La première fois que j'ai vu mes photographies sur les murs de la maquette de l'exposition, j'ai été surpris, mais de manière positive. C'était écrasant d'être ainsi confronté à qui je suis », a expliqué Lindbergh dans une interview pour le catalogue en juin 2019. L'exposition propose un regard inédit et approfondi sur des images qui étaient principalement commandées et publiées par des magazines mensuels tels que Vogue, Harper's Bazaar, Interview, Rolling Stone, W Magazine ou le Wall Street Journal.

L'exposition est conçue en trois chapitres. Deux installations à grande échelle complètent la présentation et apportent un éclairage nouveau et inattendu sur le travail de Lindbergh. Manifest, la première installation monumentale, qui présente plusieurs dos bleus à grande échelle, a été conçue spécialement pour l’exposition et offre une introduction immersive et spectaculaire à la compréhension de la photographie de mode de Lindbergh.

Dans la section centrale de l'exposition, Lindbergh a choisi les œuvres qu'il considérait comme essentielles. Il opère une relecture de son travail, révélant de nouvelles histoires tout en restant fidèle à son vocabulaire plastique. Des œuvres aussi bien emblématiques qu'inédites sont montrées par paires ou par groupes, donnant ainsi lieu à de nouvelles interprétations, saisissantes et inattendues.

L'exposition se clôt sur l'installation cinématographique Testament (2013) qui dévoile une facette jusque-là inconnue de la pratique et de la personnalité du photographe allemand. Tourné à travers un miroir sans tain, le film montre l'échange silencieux entre la caméra de Lindbergh et Elmer Carroll, condamné à mort en Floride. Celui-ci a passé 30 minutes à regarder attentivement son reflet – pensif, introspectif et dénué d’expression. Montrée pour la première fois en France, l'installation Testament ajoute un niveau de lecture supplémentaire à l'exposition et permet d’aborder les sujets fondamentaux pour Peter Lindbergh : l'introspection, l'empathie et la liberté.

Peter Lindbergh, 2016. © Stefan Rappo
Peter Lindbergh, 2016
© Stefan Rappo
Événements liés